Votre maison est-elle malade ?

APERÇU RAPIDE

Par Rose et Gilles Gandy

 

Descriptions du produit

Extrait

Extrait de l’introduction

Une nouvelle façon de concevoir les soins aux habitations est née… et nous pourrions l’énoncer comme ceci :
«La médecine de l’habitat devient une science humaine globale en passe d’expliquer la plupart des phénomènes dont nous prétendons être les victimes.»
Cette affirmation se veut un rien provocatrice, mais elle contient quelques vérités qui méritent qu’on s’y arrête.

1. Tout d’abord, la médecine de l’habitat.

L’existence de techniques de soins pour l’habitat est maintenant bien connue par le grand public et fait d’ailleurs l’objet d’une importante littérature. En Occident, on parle le plus souvent de géobiologie, et en Asie de feng shui. Ces termes désignent une véritable «science de la vie de la terre». Il ne faut pas confondre la géologie, qui étudie les choses de la terre (composition, structures, couches…), et la géobiologie qui rassemble l’ensemble des techniques permettant d’étudier la vie de la Terre. Quant au feng shui, il parle plus en termes «d’énergie» ou de «Qi», son but étant de permettre une bonne circulation de ce fluide dans l’habitat.
Étudier la vie de la Terre n’est pas une mince affaire ! En cela, nous sommes condamnés à aller toujours plus loin dans les explications et les recherches, car le «vivant» n’est pas prêt à se laisser enfermer dans un savoir, fût-il complexe.

2. Cette science devient une science humaine.

Initialement, la médecine de l’habitat avait pour objet l’étude des influences du sous-sol et des habitations sur les personnes qui y logent. Elle s’est étendue ensuite à l’étude de toutes les influences invisibles : ondes diverses créées par l’homme et par les objets, entités, pollutions psycho-émotionnelles, énergies diverses, etc. Elle s’oriente cependant de plus en plus vers les interactions entre l’habitant et l’habitat. En effet, comme elle tend à mettre l’habitant au centre de ses préoccupations, alors, immanquablement, ce dernier devient petit à petit l’objet de l’étude. Cet ouvrage va aller encore plus loin dans ce sens, car il contient quantité d’éléments qui montrent que les phénomènes terrestres sont souvent étroitement liés au vécu psycho-émotionnel des habitants et vice versa.

 

Biographie de l’auteur

Biochimiste de formation, Rose Gandy exerce ce métier jusqu’à la naissance de ses enfants. Elle s’oriente ensuite vers le métier de professeur des écoles qui la passionne pendant 10 ans. C’est dans ce métier qu’elle applique au concret ses connaissances de l’Ennéagramme et de la relation au vivant pour aider ses élèves à comprendre “les lois” de la Vie.
Elle se consacre maintenant entièrement à l’enseignement de l’Ennéagramme et du concept de géobiologie holistique qu’elle a mis au point avec Gilles.
Après des études d’expertise comptable, puis une carrière de 20 ans de professeur agrégé en sciences de gestion, Gilles Gandy s’est passionné pour les disciplines de la communication et pour le développement personnel qu’il a enseigné à des étudiants pendant une quinzaine d’années.
Aujourd’hui écrivain et conférencier, il partage avec humour, dans le cadre d’ateliers et de formations, des approches permettant de se relier à plus d’Être.

 

 

15.00 TTC

Rupture de stock